Une progression de chômage hallucinante en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon

1243
0
Share:

Ni Sarkozy, ni François Hollande n’a pas pu arrêter l’hémorragie d’où une progression de chômage 3,5% durant leur mandat respectif entre 2008-2014. Qu’est ce qu’on attend de l’actuel Président sachant que le problème de chômage reste entier avec un taux national de 10%. Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon suit de très près cet indicateur national avec un taux de 12%, alors qu’un projet pour la rendre une des plus grandes régions françaises est en cours.

Flash sur l’évolution du chômage Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon

201406051630-fullA noter le contraste que l’emploi total au niveau de cette région qui a progressé avec une moyenne annuelle de +0,6% durant la période d’observation 2008-2014 n’empêche pas le gonflement du taux de chômage. Selon les données collectées, l’emploi salarié marchand a un peu reculé. Des pertes d’emplois salariés dans les secteurs BTP et commerce sont plus fortes que les créations d’emploi dans les secteurs service n’arrivent pas à les rattraper, d’où ce taux de chômage record de 12% et les jeunes sont les plus touchés.

La tranche d’âge 15-24 ans enregistre un taux ahurissant de 29,1% au niveau de la région. Selon les statistiques, l’effectif des salariés dans les industries s’accroit notamment dans les secteurs énergie et agroalimentaire mais la dépression de l’emploi en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, vue ses caractéristiques attractives et le mouvement démographique qui en découle, augmente logiquement le taux de chômage.

Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon marque alors le taux le plus élevé

A titre de rappel, à la fin du troisième trimestre 2015, la France métropolitaine enregistre plus de 6 millions de chômeur pour toutes les catégories d’âge et de secteurs, donnant un taux de chômage avoisinant les 10%. En région Ile de France, ce taux, pour la même période d’observation, est de 8,8% ; pour la Normandie c’est à 10,2% et en Provence Côte d’Azur çà fait 11,5%. Avec 12% de taux de chômage, indicateur observé durant la période 2008-2014, la région MPLR marque un taux relativement élevé, à la seconde place après la région Nord Pas de Calais et Picardie qui tient la tête.

Share:
Cedric