Un nombre importants de juifs français ont émigré en Israël en 2015

968
0
Share:

Ce sont presque 8.000 juifs français qui ont émigré en Israël cette année, d’après une annonce faite ce jeudi par un porte-parole de l’Agence juive, qui a indiqué que ce chiffre est le résultat des violences antisémites et à la situation économique renfrogné.

L’expatriation de Français vers Israël a enregistré une croissance exceptionnelle depuis 2012, année où l’école juive Ozar Hatorah a é »té attaquée par Mohamed Merah à Toulouse.

Le carnage du Musée juif de Bruxelles perpétré par Mehdi Nemmouche, qui causé la mort de quatre personnes en mai 2014, et la prise d’otages d’Amedy Coulibaly dans une supérette casher à Paris, qui s’est terminée par la mort de quatre personnes le 9 janvier passé, ont aussi poussé certains des 550.000 juifs de France à migrer vers Israël.

Selon l’Agence juive, organisation qui s’occupe des candidats à l’alyah (littéralement « montée » ou « ascension » en hébreu) à préparer leur départ, 7.900 Français sont rejoint Israël cette année, un chiffre en nette augmentation de près de 10% comparé à 2014.

« Chacun a ses raisons, parmi lesquelles figurent la crise économique, la sécurité personnelle, les attaques terroristes et, dans certains cas, un climat d’antisémitisme », a lancé Yigal Palmor, l’un des porte-parole de cet entité.

Bien que ces données ne soient pas encore arrêtées, elles sont situées en dessous des prévisions du président de l’Agence juive. A la suite des attaques de janvier menées contre Charlie Hebdo et l’Hyper Casher, Natan Sharansky avait qu’il espérait enregistrer en 2015 plus de 10.000 « olim », les immigrants qui partiront vers l’Etat juif.

Rappelons que le discours du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait provoqué la désapprobation des autorités françaises en indiquant en janvier à la suite des attentats qu’Israël était le « foyer » des juifs de France. « Tout juif qui veut immigrer en Israël y sera reçu les bras ouverts », avait-il dit.

En gros, l’immigration juive en Israël cette année a franchi la barre des 30 000 migrants depuis 15 ans, a souligné Yigal Palmor.

Share:
Cedric