Produit en Bretagne se renforce et améliore sa visibilité

569
0
Partagez :

Réunissant 380 entreprises l’association Produit en Bretagne, veut faciliter l’entente entre agriculteurs, industriels et distributeurs. Elle a présenté un projet intitulé le forum agro-agri-distri. « Quand l’association a été créée, il était question de faire en sorte que les industriels, distributeurs de travailler ensemble, mais les entreprises ont voulu aussi intégrer le secteur en proie à des difficultés.

En invitant les agriculteurs à la rejoindre, l’association envisage reprendre avec l’atmosphère d’arrangement calmé et repartir vers la création création de valeur pour tous », d’après les explications de Loïc Hénaff, le président de Produit en Bretagne.

C’est un forum qui réunit trois secteurs et qui ressemble à des sessions constantes où plus d’une quarantaine de personnes se réunissent, parmi lesquels, des chefs d’entreprises, des distributeurs comme, Leclerc, U, Intermarché, Episaveurs…, les associations agricoles telles que FRSEA, Cochons de Bretagne, Jeunes agriculteurs, Cooperl…. il est également possible aux agriculteurs d’y prendre part individuellement.

« Un grand circuit court »

Trois actions doivent être menées prioritairement par l’association. Elle compte donc créer de nouveaux arrivants afin qu’ils maîtrisent la réalité des chaînons « Il faut par exemple qu’un nouvel agriculture puisse comprendre comment fonctionne une entreprise de transformation et une service de distribution » explique Loïc Hénaff.

La seconde action que mènera l’association c’est informer le consommateur sur les lieux de vente. « Nous souhaitons que l’apport de tous soit mis en valeur de façon égale de chacun des maillons par lesquels passent le produit », poursuit le dirigeant de l’entreprise qui produit du pâté.

Pour finir, l’association basée en Bretagne veut aussi donner de la valeur aux produits de la région dans les appels d’offres de la restauration collective. Produit en Bretagne, est très présente en France avec 4000 produits.

L’agroalimentaire est moins représenté dans l’association. Car le secteur dispose de moins de 150 entreprises alors qu’il existe plus de 200 présents dans les services, l’industrie et l’ingénierie avec une importante croissance du numérique.

Partagez :
Tom