Les équivalences des médicaments génériques

1510
0
Share:

Les laboratoires privés proposent de nombreux médicaments sous des noms commerciaux et souvent associés à des marques déposées. Depuis quelques dizaines d’année, l’état français a décidé de mettre en place un nouveau concept de médication : les médicaments génériques.

Définition d’un médicament générique

Un médicament générique est un substitut d’un médicament initial aussi appelé princeps. L’utilisation et les résultats sont identiques, la posologie également. La différence principale est d’ordre économique. Le tarif d’un médicament générique est plus bas que son équivalent conçu par des laboratoires privés. En effet, les médicaments génériques ne disposent pas de brevets scientifiques déposés. De plus, les actifs présents ont déjà été étudiés par d’autres laboratoires par le passé, ils ne nécessitent donc pas de nouvelles recherches coûteuses.
Un médicament générique ne dispose pas d’un nom propre au laboratoire mais porte le nom de la substance active la plus présente dans le comprimé, la gélule ou le sirop. Ceci s’appelle la dénomination commune internationale ou DCI.

Les médicaments génériques, le nouvel automatisme

Chez votre médecin traitant ou chez votre pharmacien, les propositions sont en grande majorité composées de médicaments génériques. Les ordonnances sont prescrites avec les nouvelles dénominations communes internationales. Si vous souhaitez tout de même utiliser le princeps, la sécurité sociale ne prend pas forcément en charge le remboursement.
Puisque le princeps et le médicament générique sont identiques et de même efficacité, les patients choisissent presque toujours la nouvelle formule. La plupart des médicaments ont désormais leur équivalence en générique, une liste de correspondance dci princeps se trouve très facilement en ligne. Vous pouvez également vous renseigner auprès des professionnels de santé.

Il y a fort à parier que dans quelques décennies, les médicaments génériques remplaceront intégralement les princeps et qu’ils seront les seuls disponibles en France. C’est un des buts du gouvernement français qui cherche à réduire les dépenses de santé des français.

Share:
Cedric