La Hongrie organise un référendum pour s’opposer aux propositions de la Commission européenne sur l’accueil des migrants

479
0
Partagez :

La Hongrie va organiser un référendum, ce dimanche 2 octobre. Un référendum auquel, les hongrois sont appelés à répondre à une question portant sur la relocalisation des réfugiés.

Les autorités hongroises ont organisé un référendum sur la question de savoir si les hongrois voulaient que l’Union européenne puisse demander une relocalisation obligatoire des réfugiés  sans l’acceptation du Parlement hongrois ?

En fait, la Hongrie s’est vue proposée par la Commission européenne des plans de relocalisation obligatoire de réfugiés dans les différents pays membres de l’Union européenne. Alors que ce référendum se déroulera dans trois jours, plusieurs spécialistes ont dirigé leurs regards sur ce pays qui veut s’oppose aux directives de la commission européenne concernant la politique migratoire.

Campagne sur fond de polémique

« Depuis que la crise migratoire a commencé en Europe, plusieurs attentats terroristes ont été notés, une hausse des viols contre les femmes ont été enregistrés. Et actuellement, il y a encore plus d’un millions de migrants qui veulent rejoindre l’Europe à partir de la Libye ». lit-on sur les affiches publiées par le gouvernement.

Cette campagne a certainement payé, car une enquête menée en juillet par le Pew Research Center, indique que 76% des personnes questionnées que les réfugiés sont à la cause de la hausse des actes terroristes.

De plus, ils sont 82% à penser qu’ils vont peser sur le budget de l’État, jouir des avantages sociaux du pays et poser un problème pour l’emploi des autochtones », indique Le Monde. Ce référendum annonce une victoire du « non » à 85%.

La Hongrie qui s’oppose à l’Europe

Mais ce résultat annoncé dépasse les estimations, comme l’indique The Economist. Le journal économique britannique juge que le dirigeant du pays (Viktor Orban) voudrait se servir de ce vote pour imposer la souveraineté du pays face à l’Union européenne. Ce dernier est également soutenu par d’autres pas comme la République tchèque, la Pologne, la Slovaquie et pense imposer sa vision de l’Europe « .

Or cet opposition est critiquée par la RTBF qui indique que le président hongrois veut créer une Europe taillée selon son image et qui ne souhaite pas soutenir ses partenaires. D’autre part, le dirigeant hongrois veut rendre juste sa politique intérieure à travers ce vote. D’ailleurs, Richard Nagy Szentpéteri, indique que l’issue du vote sera importante pour Viktor Orban. Il veut aussi se protéger derrière ce vote, alors sa politique sociale, économique était très décriée par la population avant que la crise migratoire n’éclate ».

Partagez :
Cedric