Euro : Mario Draghi défend l’indépendance de la banque centrale face aux politiques

1185
0
Share:

Plusieurs semaines après avoir renforcé les taux afin d’augmenter l’inflation, le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi a voulu recentrer les choses sur certains points après la réunion du conseil des gouverneurs du siège de la BCE à Francfort.

Ce dernier a surtout indiqué que la BCE est indépendante dans certaines décisions. Il a également ajouté qu’elle respectait les lois et non les politiques. D’autre part, il a demandé de patienter en attendant que les décisions puissent faire leurs preuves et produire des résultats importants.

« Notre mandat est de chercher à stabiliser les prix pour l’ensemble de la zone euro, pas uniquement pour l’Allemagne », a déclaré Mario Draghi. « Nous reculant devant la loi, pas devant les politiques, grâce à notre indépendance. » de nombreux leaders politiques allemands ont réagi à la politique monétaire très conciliante de la Banque.

« La controverse sur les taux d’intérêt dans la zone euro en Allemagne sont légaux » a indiqué la chancelière allemande Angela Merkel. Elle affirme que les critiques adressées à la banque centrale, ne devaient pas être considérées comme une entrave aux politiques indépendantes de la BCE avec lesquelles elle est d’accord.

Éviter de douter de la BCE

Mario Draghi a indiqué que le fait de douter de la BCE revenait à l’empêcher d’atteindre ses objectifs. Ce qui amènerait les adversaires de la BCE à attaquer les politiques menées par l’institution.

Share:
Tom