Climat : EDF, BNP Paribas et Chevron « vainqueur» du prix Pinocchio

1125
0
Share:

EDF, BNP Paribas et Chevron ont remporté le prix Pinocchio du climat 2015. Ce prix est accordé chaque année aux entreprises qui se différencient par leurs actions de « greenwashing », de lobbying ou par l’impact négatif de leur activité sur les communautés locales. Il est organisé tous les ans depuis 2008 par les Amis de la Terre, en collaboration avec le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID), Corporate Europe Observatory et Peuples solidaires-ActionAid France.

Lors de la COP21, « la sélection des entreprises s’est faite autour du climat et à l’échelle internationale », décrit Sylvain Angerand, coordinateur de campagne chez les Amis de la Terre.

Parmi les élus, neuf entreprises ont été choisies par les organisateurs. Il ya par exemple Total, qui participait pour avoir « infiltré les associations professionnelles de promotion des énergies renouvelables », d’après les ONG. Shell pour « son empreinte dévastatrice sur le plan social et environnemental laissée au Nigeria », et l’entreprise Engie, ex GDF Suez, pour avoir investi dans les énergies fossiles. Du 3 novembre au 2 décembre, ce sont environ 43 000 votes en ligne qui ont été enregistré pour connaitre les lauréats.

« Créer un dialogue avec les entreprises »

Quant à BNP Paribas, la banque a remporté le prix Pinocchio du climat 2015 dans le cadre des impacts locaux. Il s’agit d’un prix qui est donné aux entreprises qui effectuent des activités nuisibles pour les communautés locales. Ce sponsor officiel de la COP21 a été désigné pour son appui financier au secteur du charbon et les conséquences des activités minières sur les communautés locales, surtout en Afrique du Sud et en Inde.
La banque a déclaré avantagé ses nouveaux engagements pour des énergies renouvelables et des populations touchées par ses activités.

Share:
Cedric